Dans le crâne

by Emmanuelle Cadoret

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €8 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.
5.
02:53
6.
7.
03:16
8.

about

textes et musiques : E.Cadoret

Mixé par Thomas Charlet : 2, 3, 5, 7,8
Mixé par J-P Mathieu : 1, 3 , 4, 6

Masterisé par Thomas Charlet

Photo : Sara Vignali

credits

released September 22, 2014

Emmanuelle Cadoret : Guitares, programmations, claviers, basse, ukulele, melodica, voix

Raphaele Murer : Violoncelle

tags

license

all rights reserved

about

emmanuelle cadoret Paris, France

contact / help

Contact emmanuelle cadoret

Streaming and
Download help

Track Name: Pourquoi je fume
Pourquoi je fume

pour me faire happer par la vague ,
par l'injection de dopamine,
pour qu'enfin enfin je divague
bien planquée au fond de la mine

pour y voir encore moins clair
mais assurer mon maintien
dans ce monde crépusculaire
à la recherche de mes moyens
par gout de la mascarade
éviter la concentration
pour me trouver toujours en rade
dans un champ de ruine en expansion

et jouir de la récompense
avant l'effort, la sueur au front
à la recherche de concordances
me faire la conversation

pour les cavernes les puits sans fond
les mornes plaines et les prairies
pour y creuser l'inspiration
un petit souffle de vie
chercher le calme la détente
avancer dans la légèreté
mais toujours en bas de la pente
impossible de remonter

pour me faire un peu violence
naviguer dans une eau sale
entre grandeur et décadence
pour tout poser sur la table

pour tirer mes conclusions
m'accuser d'inconséquence
revisiter mes ambitions
pour me donner une dernière chance
demain je saurai respirer
et légère comme une plume
je l ' aurai ma vérité
je saurai pourquoi je fume



Emmanuelle Cadoret
Track Name: Dans le crâne
DANS LE CRANE

Je n'ai rien
dans le crane
que de l'essence
du butane
pour jeter
dans les flammes
les pensées
qui m'éloignent

de ta bouche
de ton charme
de nos chateaux
en Bretagne
de ton corps
nos ébats
de tous les décors
où je suis avec toi

je n'ai rien
dans le crane
que du fuel
du propane
et je fais
tout flamber
tout ce qui
n'est pas près

de tes yeux
de ton ame
de nos bulles
de champagne
de nos nuits
de tes bras
de tout les lits
où je rêves avec toi

je n'ai rien
dans le crane
que des bombes
du napalm
pour tout faire
exploser
tout ce qui
me distrait

de ta bouche
de ton charme
de nos chateaux
en bretagne
de ton corps
nos ébats
de tous les décors
où je suis avec toi


Emmanuelle CADORET
Track Name: Le grand plongeon
LE GRAND PLONGEON

rejoins- nous dans la rivière
me chantaient fées ou sorcières
on te promet la volupté
tu peux brûler ta chaumière
foncer la tête la première
c'est ici qu'est la vérité

mais je n'ai pas fait le grand plongeon
vers cette eau chaude ce bouillon
et comme elles ont haussé le ton
j'ai fini par couper le son

rejoins -nous dans la poussière
me chantaient de vraies guerrières
on te promet gloire et succès
si tu veux battre le fer
avancer sous notre bannière
tu seras bien récompensée

mais je n'ai pas fait le grand plongeon
dans cette armée ce bataillon
et comme elles ont haussé le ton
j'ai fini par couper le son

rejoins-nous dans la lumière
chantaient des voix familières
on te promet l'éternité
tu peux bruler tes affaires
quitter la terre nourricière
tu trouveras la félicité

je n'ai pas fait le grand plongeon
vers ce soleil et ses rayons
et comme elles ont haussé le ton
j'ai fini par couper le son
couper le son
couper le son



EMMANUELLE CADORET
Track Name: Lions en cage
LIONS EN CAGE

sommes- nous des lions en cage
des panthères à collier
qui savent rester sages
tant qu'ils sont rassasiés
mais à l'état sauvage
si tout vient à manquer ?

sommes-nous des antilopes
qui fuient face au danger
des hyènes misanthropes
au sourire carnassier
coincées dans l'engrenage
de la nécessité ?

dans les villes dans les bois
sur la terre en fusion
toujours les mêmes schémas
les mêmes évolutions
tous dans le même navire
pris dans une lame de fond
tous capables du pire
de perdre la raison

sommes des prédateurs
des pythons des crotales
des meutes sans meneur
des troupeaux en cavale
avalant les couleuvres
qu'on leur met sur la table ?

sommes-nous dans la basse-cour
le bec cloué au sol
un peu aveugles et sourds
incapables d'envol
ou sommes-nous des rapaces
toujours à la bonne place ?

dans les villes dans les bois
sur la terre en fusion
toujours les mêmes schémas
les mêmes évolutions
tous dans le même navire
pris dans une lame de fond
tous capables du pire
de perdre la raison

sommes- nous des lions en cage
des panthères à collier
qui savent rester sages
tant qu'ils sont rassasiés
mais à l'état sauvage
si tout vient à manquer ?

dans les villes dans les bois
sur la terre en fusion
toujours les mêmes schémas
les mêmes évolutions
tous dans le même navire
pris dans une lame de fond
tous capables du pire
de perdre la raison


Emmanuelle CADORET
Track Name: A l'esprit
À L'ESPRIT

J'en appelle à l'esprit de la transe
à l'esprit du guerrier de sa lance
des reptiles des insectes
des fantomes et des spectres
à l'esprit de l'oiseau de ses plumes
à l'esprit du marteau de l'enclume
du granit de la pierre
des volcans du tonnerre

pour me faire traverser
le lit de la rivière
m'envelopper dans la brume
et m'envoler légère

j'en appelle à l'esprit des étoiles
à l'esprit des fourmis des mygales
des cyclones de la foudre
de la boue de la tourbe
à l'esprit de la rose de l'épine
à celui des orties des racines
des montagnes des déserts
du sable de la poussière

pour me faire traverser
le lit de la rivière
m'envelopper dans la brume
et m'envoler légère

J'en appelle à l'esprit du boomerang
à l'esprit des trous noirs du Big Bang
des spirales des congères
des récifs de la mer
à l'esprit de la flamme de la houle
à l'esprit de l'écume de la foule
du chasseur du gibier
du compas du levier

pour me faire traverser
le lit de la rivière
m'envelopper dans la brume
et m'envoler légère
pour me faire avancer
dans un rai de lumière
m'envelopper dans la brume
et m'envoler légère
Track Name: C'est l'Ankou
C'EST L'ANKOU

entends -tu le bruit lourd
strident et menacant
les chevaux souffle court
leur charette tirant
droit devant sans harnais
celui qui les devance
sous un feutre au bord large
impose la cadence
au funeste équipage
jusqu'au prochain arrêt

il est grand il est maigre
les cheveux longs et blancs
brillants dans les ténébres
comme des vers luisants
éclairant son trajet
il sait ce que nous sommes
il voit loin il voit large
car il a été homme
il connait le passage
et voudrait le montrer

c'est l'ankou qui se promène
qui fait sonner sonner ses chaines

la faux mal orientée
il ne sait que faucher
ou bien tendre des fils
des pièges invisibles
d'où on ne sort jamais
c'est dans les interstices
le vide qu'il nous reste
qu'il s'inserre qu'il se glisse
se répand comme la peste
et prend ce qu'il lui plait

c'est l'ankou qui se promène
qui fait sonner sonner ses chaines

vois -tu là-bas son ombre
qui cherche les clients
ils frolent le surnombre
certains sont impatients
de croiser son regard
mais il ne va pas confondre
les années les minutes les secondes
hier ici demain
il vient toujours à point

c'est l'ankou qui se promène
qui fait sonner sonner ses chaines
c'est l'ankou qui se promène
qui fait sonner sonner ses chaines
Track Name: Du spectacle
DU SPECTACLE

je veux de l'action des feux d'artifice
de la combustion du primitif
des courses d'obstacles des cracheurs de feu
de la débacle de la poudre aux yeux
des pertes d'équilibre des roulades avant
créatures hybrides et charlatans
du show du spectacle de la haute-couture
des chutes et des tacles des éclaboussures

du vagabondage,
rien dans la balance
des fuites des voyages
des routes de l'errance
creuser un sillon
un chemin secondaire
debout sur le pont
d'un radeau seul en mer

je veux des combines des forets primaires
de l'adrenaline du vocabulaire
des trous de mémoire de l'incandescence
fumées de cigare et nouvelles substances
du plein et du vide agir en guerrière
devenir solide comme le plomb et la pierre
des fautes de langage des tours de magie
de faux mariages pas de cérémonie

du vagabondage,
rien dans la balance
des fuites des voyages
des routes de l'errance
creuser un sillon
un chemin secondaire
debout sur le pont
d'un radeau seul en mer

je veux des partances viser l'inconnu
tenter ma chance vivre à moitié nue
bruler les charpentes forcer le passage
prendre la tangente et tourner la page
un paradis vert marcher sur les mains
de l'imaginaire passer mon chemin
des luttes des combats des pertes et des gains
je veux de l'humain ni plus ni moins

du vagabondage,
rien dans la balance
au bout du voyage
toujours de l'errance
creuser un sillon
un chemin secondaire
debout sur le pont
d'un radeau seul en mer


EMMANUELLE CADORET
Track Name: Sur le Piton de la Fournaise
SUR LE PITON DE LA FOURNAISE

impeccablement triste
tout s'embrume sans effort
j'attends le prochain solstice
pour m'envoler virer de bord
tout me saute à la figure
dans les vapeurs de mon réduit
si je pouvais à vive allure
je partirais dès aujourd'hui

à l'assaut des plus décors
loin des jardins à la française
et j'irais m'enivrer encore
sur le Piton de la Fournaise

impeccablement triste
tout s'assombrit sans effort
j'envie les rois de la glisse
sur leur sable noir et or
tout me saute à la figure
les agapanthes les flamboyants
les éruptions les coulures
qui vont mourrir dans l'océan

j'attends de nouveaux décors
loin des jardins à la française
de pouvoir m'enivrer encore
sur le Piton de la Fournaise

impeccablement triste
tout s'alourdit sans effort
je sais qu'au prochain solstice
j'y serai toutes voiles dehors

au milieu des plus beaux décors
loin des jardins à la française
et j'irai m'enivrer encore
sur le Piton de la Fournaise